Emissions de radio

Un saladier au jour de la sirène !?

Début 2018, on vous propose une émission faites de morceaux choisis au cours de cette dernière année, à une exception près.
On aura appelé ça  Melting pot, parce que ça sonne bien…
Mais à bien y regarder, on n’est pas sur du tout que notre message soit celui d’une fusion des cultures pour créer une société homogène et universelle (- telle en serait la définition : le creuset en français…  Certain-es préfèrent le terme de saladier, bowl salad afin d’affirmer que l’on est pas obliger de se fondre pour exister et quo-exister de façon savoureuse. Alors ce sera  Un saladier au jour de la sirène !
Et ce dont on se rend compte en cuisinant cette salade de 2017, c’est que dans notre désordre adoré, il n’y pas n’importe quels ingrédients et que s’y côtoient nos obsessions.
Le jour de la sirène résonne tous les mois depuis 2015, initialement coproduite avec l’association La voix des rroms. Nous avons participez à démontés le racisme anti-rrom et qu’ils et elles prennent place dans le panthéon des minorités – actives –  ; mais les thèmes qui nous animent sont  transversaux et ne concernent pas uniquement les personnes ou les groupes dit rroms. C’est le mensonge républicain inscrit sur nos monuments  » liberté, égalité, fraternité »que nous dénonçons régulièrement .
Et tous les mois on fait parler ceux et celles qui n’ont pas la même liberté de s’installer, d’habiter, de bouger ; ceux et celles qui ne sont pas considérés comme assez égaux pour entrer dans les écoles publiques, être reçu par une-un assistant-e sociale, être soigné dignement, vivre dans un lieu « habitable », considéré par les autorités comme habitable, contrairement aux familles d’Hellemmes qui vivent sur une aire d’accueil dans une zone « inhabitable »… Quant à la fraternité, là c’est vraiment déplacé, aller en parler à la sœur d’Angelo Garand assassiné par le GIGN alors qu’il faisait une grillade avec ses parents. Comme dirait Raymond Gurême- l’homme évadé huit fois, interné de guerre, résistant, dépouillé par l’État, jamais dédommagé, tabassé chez lui par la police à 90 ans et président d’honneur de la Voix des rroms – la fraternité on s’en charge… et on en glisse aussi ici.

Bonne année 2018,

casque fond violet

Charles Murray Padday - une sirène

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s