Qui sommes-nous ?

    Nous réalisons, produisons ou co-produisons, diffusons, des projets sonores et graphiques sous des forment très variées : livre-cd, expositions, installations, cd, émissions de radio, ainsi que sur ce blog. Ces réalisations sont parfois des commandes : municipalité de Montreuil, Villepinte, Sevran, théâtre, bibliothèque… Parfois des productions maisons : reportage photos-sons-dessins…

IMG_3791

Maïssoun Zeineddine,

img_6114-2

  Fondatrice de l’association, après une formation en anthropologie elle s’est consacrée à l’enregistrement audio et au montage souvent réalisé à partir de témoignages récoltés dans la rue, ou partir de récits de vie.

      Un thème majeur traverse son travail : le territoire et son accès à travers lequel elle décline des sujets tant sur l’immigration, que le logement.

    Elle travaille seule ou en collaboration avec des artistes plasticiens/plasticiennes, photographes, réalisateurs/réalisatrices. Elle met en œuvre des installations sonore et Radio.graphie a édité deux cd audio.   Elle anime et réalise depuis 4 ans l’émission de radio Le jour de la sirène sur FPP (106.3 / rfpp.net) co-produite par radio.graphie et La voix des rroms.

    En 2017 elle suit une formation Phonurgia Nova sur « l’écriture sonore » avec Kaye Mortley.

     Elle est actuellement coordinatrice de l’association.

**********************

Anne Leïla Ollivier.

sur le banc

Après des études littéraires et artistiques, Anne Leïla Ollivier s’essaie à de multiples activités dans ces domaines : rédaction d’articles, interviews, scénographie, dessin, illustration, graphisme…Ses champs d’intérêt la portent surtout vers les milieux militants, associatifs ou artistiques, et l’amènent à travailler en France et à l’étranger (Serbie, Maroc…).

     Aujourd’hui, elle est plus particulièrement concentrée sur le dessin et le graphisme, mais la plupart de ses travaux jouent sur l’alliance du texte et de l’image.

**********************

Barbara Serré-Becherini

findeptpskiev_carré290

Réalisatrice de films documentaires qui sortent des sentiers battus ;  tel que: « Il était une fois dans l’Ouest, histoire punk d’Angoulème » (2005), « Depuis l’école publique de Djélibougou Commune I, Bamako » (2011);  » Thalassothérapie 1. témoignage pour servir à l’histoire de la bataille de Thala »; 2. Serait-ce le devenir des comicos partout ? » ( 2012).

     Monteuse, anciennement intervenante à l’INA, elle a décidée récemment de retourner à la photographie, son premier amour.

Après une formation aux Gobelins, elle se consacre au reportage photo.

**********************

Tiphaine Bernard :

foyer brindeau

Docteure en anthropologie, elle mène ses travaux sur les foyers de travailleurs immigrés et leur reconversion en résidence sociales. A travers ses recherches elle aborde les luttes des résidents dans les foyer.

     Une journée d’étude qu’elle  a co-organisé avec ses collègues est publiée sur radio.graphie ainsi qu’un montage sonore sur la lutte du Have.

      Elle est actuellement présidente de l’association .